Le portrait du parfait congressiste

Avec plus de 3 000 participants, le 8e Congrès des centres sociaux est complet ! Les inscriptions sont donc closes, sans exception possible.

Si nous nous réjouissons de cette affluence, elle entraîne également des contraintes sur le plan logistique. Le maître-mot de congrès sera donc la co-responsabilité. Cela signifie que les organisateurs souhaitent partager avec les congressistes un certain nombre de règles de fonctionnement.

Pour faire cela de manière sympathique, nous vous proposons ci-dessous le portrait du parfait congressiste en 10 points essentiels.

Le parfait congressiste…

1. … est toujours de bonne humeur. Si un problème survient, sachez que 200 bénévoles rhonalpins, présents à tour de rôle (reconnaissables à leur gilet “Compagnon”) ainsi que toute l’équipe d’organisation de la FCSF feront le maximum pour le régler, mais avec le sourire ça passe toujours mieux!

3. … suit volontiers les recommandations des Compagnons. Au cours des différents moments de la journée, les Compagnons seront présents pour vous guider, vous orienter. Merci de suivre leurs recommandations, notamment lors des déplacements et des repas.

2. … arrive un poil en avance dans son atelier. Afin de ne pas accumuler du retard au cours de la journée, les animateurs(trice) des ateliers, carrefours, forums et agoras ont pour consigne de commencer à l’heure exacte à laquelle ils ont été annoncés. Veillez donc de votre côté à avoir un peu d’avance afin de ne pas perturber la séance.

3. … anticipe les temps de déplacements dans le Centre des congrès. Vous découvrirez que le Centre des congrès de Lyon est très très grand! Comptez 10 à 15 mn pour le traverser de bout en bout. Sachez aussi que des ascenseurs sont à disposition.

4. … s’est inscrit par avance aux différentes sessions, par le biais du courriel qui lui a été adressé (à lui directement ou via son référent d’inscription) le 15 mai. S’il n’est pas inscrit, il acceptera sans rechigner de ne pas avoir le choix mais de compléter les salles où il reste de la place, ce qu’on lui indiquera bien volontiers.

5. … se tient à ses choix initiaux ou va faire un tour au Magasin si finalement il n’a pas envie d’assister à la séquence qu’il avait choisie. Mais il ne change pas d’atelier de manière intempestive car, les capacités de certaines salles étant très limitées, il risque de prendre la place d’une personne qui, elle, était inscrite.

6. … éteint son téléphone mobile ou coupe le son en entrant dans une salle d’atelier. Vous imaginez si 3 000 téléphones sonnent à tour de rôle pendant une plénière?

7. … porte son badge en permanence. Ce qui permet aux agents de sécurité de l’identifier. Attention donc de ne pas l’oublier à l’hôtel, vous ne pourrez pas rentrer!

8. … évalue en amont pour combien de jours il aura besoin du “pass transport”. Ce qui nous permettra de lui donner à son arrivée un pass pour 1, 2 ou 3 jours, évitant ainsi les gaspillages.

9.  … quittera sans traîner le grand amphithéâtre après le spectacle du samedi soir. Car des navettes spécialement affrétées vous attendront pour rejoindre vos hôtels, les transports en commun ne fonctionnant plus à cette heure tardive.

10. … a consulté en amont la page Infos pratiques du site afin de faciliter son arrivée et ses déplacements à Lyon.

Nous sommes impatients de vous accueillir!

Mots-clés :

Auteur :Julien Bastide (modérateur)

chargé de communication FCSF / webmestre du site www.centres-sociaux.fr.

10 réponses pour “Le portrait du parfait congressiste”

    Error thrown

    Call to undefined function ereg()